avril 2007


Pour commencer, une petite explication s’impose pour les non initiés. Le web2.0 c’est le nom que les influents ont donné à la version 2 du web. On dira que le Web1.0 c’est , par exemple, un site dont le contenu est rédigé par l’équipe du site et qu’il n’y a aucun moyen d’interaction. Le 2.0 naît quand l’utilisateur peut, par exemple, écrire un commentaire, ou encore mieux, quand il peut créer son propre blog à partir d’une plateforme de blog comme overblog, skyblog, myspace…. Le web2.0 désigne donc tout ce qui a attrait aux réseaux sociaux sur le net, à l’interaction entre utilisateurs, à la mise en place de services permettant à l’internaute de facilement créer son propre site. L’internaute 2.0 est donc actif et non pas passif comme son prédécesseur.

C’est là qu’intervient TreeNation, une société basée à Barcelone qui veut planter 8 millions d’arbres au Niger, formant une fresque représentant un cœur géant. Cette campagne de reforestation bénéficiera à la population du pays et contribuera à la lutte contre la désertification et la sécheresse. La réalisation de cette oasis géante est pensée écologiquement. En effet, aucun engrais chimique ne sera utilisé et l’eau viendra du sous-sol.

Quel rapport avec le web2.0 ? Nous y voilà !

C’est l’internaute qui aura à charge de choisir son arbre (Baobab Acacia Rônier…), de le payer et de choisir son emplacement parmi les millions disponibles. En contrepartie il aura droit à :

  • Son arbre à l’emplacement qu’il a choisi dans le parc.
  • Des outils virtuels pour suivre le développement et les progrès réels de l’arbre avec notamment une carte en 3D vectorielle (Voir l’image ci-dessus).
  • L’option de recevoir des photos de l’arbre.
  • Tree-Blog: un espace de blog pour écrire son contenu personnel, rajouter des photos et recevoir des commentaires.
  • La possibilité de partager ses idées, faire sa promo ou celle de son commerce…
  • Et surtout l’agréable sensation de faire une bonne action !

J’avoue que je trouve le concept très intéressant, même si j’aurai peut-être un petit bémol. Tree-Nation est une société commerciale qui, si je comprends bien, ne fait son chiffre d’affaire que sur l’argent des internautes pour l’achat d’un arbre. Reste à savoir si ils font des bénéfices et, si oui, ce qu’ils en font. Je leur laisse cependant le bénéfice du doute, c’est une équipe jeune et motivée, voici ce qui est écrit dans la FAQ : « En fait, nous sommes très fiers d’être une entreprise commerciale et d’utiliser nos stratégies d’affaires pour combattre les problèmes de l’environnement. Imaginez si 50% des entreprises du monde faisaient leurs profits d’activité bénéficiant à l’environnement ! »

Pourquoi pas !

Vous en pensez quoi vous ?

Ce Week-end a été riche en évènements pour les cyber-écologistes. L’association AIRE (Voir cet article du 17 Mars) a organisé dimanche 22 Avril, dans le monde virtuel Second Life, une journée d’action contre le nucléaire.

Sur 4 terrains différents, des dizaines de barils de déchets radioactifs étaient prêts à exploser lorsque les visiteurs les bousculaient.

Il faut savoir que dimanche 22 avril n’était pas que le jour du premier tour des élections présidentielles, c’était aussi la Journée de la Terre.

Plus d’informations sur le blog de Nessy.

Edit : Un participant, Merlin Tilling, a réalisé un clip. Musique Mère Terre par Original 8000 One Prod.

Un autre documentaire, issu de l’émission Envoyé Spécial et ripé par pourunmondedurable.blogspot.com. Ca dure 10 minutes, et là encore, c’est édifiant..

Le lien ici

Cette nuit, France 3 a re-diffusé un reportage sur LA catastrophe nucléaire du 20ième siècle : « La Bataille de Tchernobyl ». Je tiens a m’excuser auprès de l’équipe qui a réalisé ce documentaire, j’ai trouvé un TV-rip (récupération de l’image télé pour une diffusion en numérique sur le réseau) sur Dailymotion et je vais le laisser ce lien, pour qu’il soit visionnable par le plus grand nombre. Sinon ce même reportage est disponible en VOD, il suffit de chercher 2 secondes.

Je viens de le regarder, je suis stupéfait ! Je me rends compte que j’ignorais beaucoup de chose. C’est édifiant, monstrueux, inimaginable, sinistre…

Il dure 1h35, profitez du week-end pour le regarder, ça peut peut-être vous aider à choisir votre bulletin de vote et à vous demander vraiment si les 3 Milliards d’euros investi pour l’EPR de Flamanville ne seraient pas plus utiles pour des énergies propres.

Attention ! Ceci ne va pas sauver l’humanité, mais cela a le mérite d’exister. Lupo, une société Japonaise commercialise, au japon seulement, un boitier de PC en carton 100% recyclable. Le montage est facile, il suffit de détacher les parties prédécoupées et de plier en suivant les indications. C’est certainement mieux que des boitiers en plastique, mais est ce mieux que ceux en métaux ? recyclables eux aussi. Je me pose la question.

De plus, n’oublions pas que les éléments les plus polluant, dans un ordinateur, sont, et de loin, les composants électroniques.

En tout cas chez Lupo on doit bien se marrer, il font même des robots en carton :)

Encore une étape de franchit dans la démocratisation de l’écologie. Il est bien loin le temps où l’écolo de base portait une veste en laine de mouton et un bonnet péruvien en faisant du stop en bord de route. La mode éthique commence à percer avec des marques telles que Veja, Ideo ou Misericordia et grâce à des initiatives telles que l’Ethical fashion show. La tendance se fait rattraper, on peut enfin porter du bio sans passer pour un « pec », c’est pas trop tôt !

Mais il restait par contre un dernier problème pour les inconditionnels de la sortie night-club version chaîne en or qui brille. Et oui, aller chercher les copines en Prius, c’est plutôt la honte, on dirait la voiture à papa et en plus elle consomme toujours du pétrole, bof…

Heureusement, les Américains sont là, et comme d’habitude, ils ont fait dans le gros. TeslaMotors, une société Californienne, est à l’origine d’un petit Roadster à faire baver les matuvus sur le parking du Macumba. 100 % électrique, donc pas hybride, il a 4 roues motrices, une autonomie de 400 km et passe de 0 à 96 km/h en 4 secondes. Pour ceux qui n’y connaissent pas grand chose, je me suis renseigné, ce sont des performances dignes de vraies voitures de sport. Mais à la différence des autres, celle ci est, en plus, totalement silencieuse.

TeslaMotors serait donc à l’origine d’une nouvelle génération de batteries pour voiture, bien plus puissantes et d’une autonomie proche du plein d’essence.

Le nom de la société est bien trouvé car Nikola Tesla, scientifique de génie du début du 20ième siècle, pionnier du courant alternatif, a aussi réalisé des travaux très controversés sur ce que les initiés appellent l’énergie libre, qui serait une source d’énergie infinie.

A voir, Le site de TeslaMotors et les photos de la bestiole.

Ainsi qu’une vidéo trouvée sur Youtube :

C’est pas la voiture propre du futur ça ? Bah wé… à 90 000 $ c’est pas pour aujourd’hui :)

Décidément, les meilleures idées du web sont souvent reprises pour des initiatives écolo-éthiques.

Ainsi après Ekopedia décliné de Wikipédia, Eco-sapiens décliné des guides d’achat, MonsieurPoulet décliné de Lafraise, voici Naturavox, décliné d’Agoravox le média citoyen.

Agoravox est, depuis 2005, un site d’actualités alimenté par des rédacteurs volontaires non professionnels. Ainsi, à la manière de wikipédia, tout internaute motivé peut devenir reporter en herbe. Cependant, la gestion du contenu, la présentation et la possibilité de commenter les articles en font un site d’actualités d’allure classique.

Joël de Rosnay le fondateur, explique dans son livre La révolte du pronetariat qu’internet révolutionne les médias, en démocratisant ce fameux 5ième pouvoir. Si le flux de l’information a toujours été de l’élite vers la masse, il est clair qu’aujourd’hui les blogs, les réseaux sociaux, les sites de partage de vidéo, les forums..etc… sont en train de changer la donne en profondeur.

Naturavox est donc le petit frère d’Agoravox mais sur des thèmes bien précis ayant attrait au quotidien naturel :

  • Santé naturelle.
  • Alimentation.
  • Environnement.

L’équipe éditoriale du site m’a proposé d’être rédacteur et récupèrera de temps en temps les articles de ce blog qu’ils jugent intéressants et en accord avec la politique éditoriale. D’ailleurs Il ont déjà publié un Article.

Pour quelqu’un qui a toujours préféré les sciences au français et à la philo, ça me fait tout drôle :)

Après 7 ans passé à Kelkoo, le comparateur de prix créé en 1999 et racheté par Yahoo! en 2004, je discutais en décembre dernier avec mon collègue Florent et lui demandait si ça l’intéresserai de bosser sur un comparateur de prix équitable et éthique, en créant une coopérative. Quelques jours plus tard, je découvrais Eco-sapiens.com, le guide d’achat éthique. Et devinez quoi… c’est une SARL SCOP c’est à dire une société coopérative de production :)
Eco-sapiens est donc un guide d’achat à destination des acheteurs qui ont conscience de l’impact écologique et social de la consommation telle qu’on la connait aujourd’hui.

Le site est divisé en 2 volets principaux :

- Eco-ACHAT, un comparateur de prix dédié aux produits «ayant une plus-value sociale ou environnementale». Ils sont triés sur le volet dans des catalogues de différents marchants en ligne français. Le guide se rémunère à hauteur de 5-10% sur le ventes réalisées uniquement, et ne propose pas de deal au clic, ce qui enlève toute ambigüité.
- Eco-INFOS, un portail d’informations sur l’éco-consommation contenant de nombreux dossiers sur les différents éco-labels, des news et de nombreuses informations bien utiles pour bien choisir les produits et les magasins.

Il est important de noter que le but avoué du projet est de réunir l’offre éthique pour la rendre visible et s’adresse en premier lieu aux petites structures, aux petites boutiques en ligne. Eco-sapiens bénéficie d’un très fort taux de confiance chez ces eco-marchants qui oeuvrent très souvent eux même pour l’équité et le sens éthique.
En lisant les pages d’informations sur la société, on se rend bien compte de l’engagement de l’équipe. J’ai discuté hier avec Baptiste, un des fondateurs, il est possible que je leur file un coup de main un de ces jours, ça me ferait extrêmement plaisir :)
Nous allons aussi réfléchir à une plateforme d’affiliation équitable… a suivre.
Et les gars de Kelkoo qui passent sur ce blog, ils en pensent quoi de ce projet ? :)

Le 3 Avril 2007, Greenpeace a publié la 3ième édition du guide pour une high-tech responsable.

J’avais déjà évoqué les précédentes éditions dans ce billet du mois dernier.

« Quel paradoxe de voir une entreprise chinoise récente comme Lenovo prendre la tête de ce classement, tout en bas duquel stagne la marque américaine mythique Apple synonyme de modernité  » nous dit Yannick Vicaire, responsable de la campagne Toxiques de Greenpeace France.

C’est en effet du pays où finissent une grande partie des déchets électroniques mondiaux qu’est issu Lenovo, qui avait rachété en 2005 la division informatique grand public d’IBM. C’est une énorme amélioration pour ce fabricant qui était bon dernier de ce classement à la première édition et qui, aujourd’hui, est la première de ces entreprises à avoir mis en place des services de reprise et de recyclage dans tous les pays où sont commercialisés ses produits.
Nokia se fait donc ravir la première place tout en restant à une position très correcte alors qu’Apple stagne toujours en dernière position.

Source: Greenpeace

« Les Supporterres, les premiers comiques qui vont sauver la planète ».

Le 19 Mars dernier, cette bande de joyeux loufoques ont publié leur première vidéo sur Youtube.

Au premier abord, il semblerai que cette équipe sortira régulièrement un petit sketch comique, en rapport avec les conseils pour la planète que l’on trouve sur le fameux Netecolo.

Pour information, Netecolo est une page d’accueil avec le moteur de recherche Google, qui offre en plus un petit message pour la planète différent tous les jours. A utiliser absolument si votre page d’accueil est déjà Google.

Et bonne continuation aux Supporterres :)

 

Les supporterres

Powered by Wordpress
©2006-2014 EkOolos