Tous les articles sur : Consommation responsable




Il y a environ deux semaines, la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn a été interrogé sur France Inter au sujet de ses gestes “pour sauver la planète”, elle a souligné qu’il est nécessaire de débrancher les chargeurs branchés à vide, parce que ces derniers consomment de l’énergie comme si on chargeait un smartphone ou une tablette.

Chargeur rapide Dash pour OnePlus 3
Chargeur rapide Dash pour OnePlus 3

Un chargeur de smartphone est doté d’un transformateur qui consomme de l’énergie même si ce dernier n’est pas connecté à un téléphone mobile. Selon Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie), il est préférable de débrancher un chargeur lorsqu’on ne l’utilise pas. Cependant, la consommation d’électricité n’est pas la même entre un chargeur branché à vide et un chargeur en train de charger un smartphone, un PC ou une tablette. D’après des tests menés par le Lawrence Berkeley National Laboratory, la consommation moyenne d’un smartphone en charge est de 3,68 watts, et celle d’un chargeur branché à vide (non connecté à un téléphone mobile) est de 0,26 Watts. Donc, un chargeur branché à vide ne consomme pas le même taux d’électricité qu’un chargeur en train de charger un appareil électrique.

En revanche, un chargeur branché à vide consomme toujours de l’électricité, même si ce dernier ne consomme pas beaucoup, de nos jours, dans nos maisons, on a plusieurs chargeurs pour plusieurs produits électroniques, par exemple, un chargeur pour tablette, un chargeur pour laptop, un chargeur pour des écouteurs Bluetooth, et bien sur un chargeur pour smartphone. Si on laisse trois ou quatre chargeurs branchés à vide, cela augmente la consommation d’électricité, sans oublier que dans une maison, il y a une famille composée de plusieurs membres, et chaque membre a plusieurs chargeurs.

Pour conclure, afin d’économiser votre argent et de protéger l’environnement, il ne faut pas laisser un chargeur branché à vide, ainsi il est très simple de le débrancher après l’avoir utilisé, il suffit juste d’avoir l’habitude de le débrancher lorsque vous déconnectez le câble USB de votre smartphone.

Source

Si vous cherchez à optimiser votre consommation énergétique pour que votre smartphone tient la journée ou encore plus même si vous l’utilisez beaucoup, voici quelques astuces qui peuvent vous aider à avoir une meilleure autonomie afin d’optimiser votre consommation énergétique.

1- Remplacez les applications gourmandes par des applications dites (Lite)

Facebook Lite application

Facebook Lite application

Parmi les applications gourmandes que presque tout le monde utilise sont Facebook et Facebook Messenger. Ces deux dernières consomment beaucoup d’énergie ainsi qu’elles prennent beaucoup d’espace de la mémoire et de la RAM. Afin de remédier à ce problème, Facebook a développé Facebook Lite et Messenger Lite qui sont des versions beaucoup moins gourmandes, malheureusement la version Lite pour Messenger n’est pas encore disponible pour IOS.

2- Utilisez le mode automatique de la luminosité de l’écran

Luminosité automatique de l'écran

Luminosité automatique de l’écran

En utilisant le mode automatique de la luminosité d’écran, le smartphone détecte automatiquement si vous êtes dans un lieu sombre ou lumineux, il ajuste la luminosité de l’écran selon le lieu dans lequel vous êtes, par exemple, si vous êtes dans votre chambre avec une lumière éteinte, la luminosité de l’écran sera automatiquement baissée.

3- Désinstallez les applications que vous n’utilisez pas

Désinstaller une application Android

Désinstaller une application Android

Sur nos smartphones, il y a toujours des applications qu’on n’utilise pas, comme Hangout par exemple, ces applications fonctionnent à l’arrière-plan du mobile et elles consomment de l’énergie, le mieux à faire et de désinstaller ce genre d’applications, et si ce n’est pas possible, désinstallez les mises à jour  et désactivez l’application afin qu’elle ne consomme rien d’énergie ni de mémoire.

4- Utilisez le mode “batterie ultra” lorsque votre smartphone est dans votre poche

Mode batterie ultra

Mode batterie ultra
Source : XDA Developers

Le mode batterie ultra rend votre smartphone comme s’il s’agit d’un téléphone basique. En utilisant ce mode, aucune application ne consomme de l’énergie. Il est préférable de l’utiliser lorsque votre smartphone est dans votre poche ou lorsque vous travaillez.

5- Utilisez un Power Bank rechargeable via l’énergie solaire

Power Bank rechargeable via énergie solaire

Power Bank rechargeable via énergie solaire

De nos jours, il existe des Power Bank (batterie externes) rechargeable via l’énergie solaire, ces dernières permettent de recharger votre smartphone. Il existe plusieurs modèles concernant les capacités, il y a celles qui peuvent charger un smartphone jusqu’à trois fois.

Power Bank solaire 24000 mAh marque OLEBR sur Amazon ici.

 

Une association a créé le Green Friday, c’est un appel contre la surconsommation, car il reste seulement quelques heures pour le lancement du Black Friday qui aura lieu le 23 novembre.

Green Friday "vendredi vert"

Green Friday « vendredi vert »
Source : greenfriday.fr

Le Black Friday est une journée ou les détaillants que ce soit des propriétaires de magasins ou ceux qui vendent des objets en ligne lancent des promotions énormes et ils cassent même les prix de certains produits. Le vendredi noir a fait son apparition aux USA en premier lieu, et il a été mis en service en France il y a quelques années. Le réseau Envie, qui répare des appareils jetés a lancé l’année dernière le Green Friday, qui signifie le vendredi vert, ce dernier appelle les consommateurs à éviter la surconsommation. Selon le réseau Envie, beaucoup des déchets qu’ils reçoivent sont réparables, les consommateurs peuvent dépenser moins d’argent pour réparer des produits d’électroménagers, ainsi que cela aide à préserver l’environnement.

Le Green Friday est devenu une association soutenue par la Mairie de Paris. Ce vendredi, elle va proposer des actions de sensibilisation partout en France. L’association a expliqué que l’idée n’est pas de culpabiliser et qu’ils ne sont pas anti-consommation, cependant ils ne veulent pas que l’achat soit compulsif comme il est le cas du Black Friday.

 

Si vous cherchez toujours des produits écologiques, même pour l’équipement de votre ordinateur, on a déniché le clavier et la souris bambou. Entièrement en bois, ils sont sans fil et ils peuvent être connecté à votre micro ordinateur via le le récepteur USB.

Ce clavier et cette souris en bois apportent un style original à votre cadre de travail et à votre ordinateur, ainsi qu’un confort d’utilisation optimal. Ils sont naturels et écologiques,  antibactériens, et agréables au toucher. Les touches du clavier sont gravées au laser, et par conséquent, elles peuvent durer longtemps contrairement aux  claviers en plastique dont certains ont les touches écrites à l’encre et s’effacent avec le temps.

Pour le faire fonctionner, il suffit simplement de connecter le récepteur USB sur votre ordinateur, et vous pourrez utiliser le clavier et la souris.

Ce clavier en bois de bambou est compatible avec les systèmes d’exploitation Windows 95, 98, 2000, ME, XP, NT, Vista, Win 7, Win 8 et Win 10.

Le clavier et la souris bambou sont fabriqués avec des matériaux de haute qualité qui sont résistants à l’humidité et il peuvent être utilisés quotidiennement.

Sur Amazon, les prix divergent entre 49 et 89 €.

 

Le but de l’autoconsommation est de parvenir à la production et à la consommation de façon locale de l’énergie solaire produite par les panneaux solaires. Il n’est pas visé une indépendance énergétique à travers cette approche, mais  plutôt une réduction de la consommation électrique provenant du réseau ERDF.

Il faut dire que la plupart des installations photovoltaïques qu’on aperçoit sur les toits sont destinées à la revente de l’énergie. Et donc, l’électricité produite à partir de ces panneaux solaires est revendue à ERDF, et ce par la signature de contrats qui ont une durée de 20 ans.

Aujourd’hui, l’autoconsommation est un nouveau concept dont le fonctionnement ne dépend pas forcément des aides de l’État. Il faut cependant noter que les puissances dont on a besoin en autoconsommation ne sont pas aussi importantes que celles raccordées au réseau. Le développement de l’autoconsommation repose sur des bases plus sûres fortement en relation avec les prix du marché.

Pour la mise en place d’un système photovoltaïque en autoconsommation, on réalise le raccordement direct d’un ensemble d’éléments à un tableau électrique, dont principalement un panneau solaire et un micro onduleur. Et lorsque le soleil brille, le panneau produit de l’électricité qui sera convertie en 230V environ par le micro onduleur. Une injection directe de l’électricité se fait au niveau du réseau domestique pour une consommation. Quand il n’y a pas de soleil, l’électricité entière du réseau est consommée. Il faut noter que toute électricité qui a été consommée par ce principe n’est pas prise sur le réseau. Cela dit, des économies seront réalisées sur sa facture d’électricité.

Les avantages de ce système sont qu’aucun déchet ou pollution n’est issu de l’exploitation. Le fonctionnement se fait en silence et vous n’y remarquerez pas de mouvement. On note aussi le fait que les opérations de maintenance soient limitées, et il faut ajouter en outre que les garanties des éléments utilisés peuvent être importantes selon les marques. Il est également bon d’indiquer que l’investissement que nécessite ce système n’est pas important et l’installation des équipements se fait facilement. À ce propos, les panneaux solaires peuvent être posés dans divers endroits comme un jardin idéalement orienté. Vous n’aurez pas besoin non plus de faire une demande de subvention pour profiter de ce système.

Il y a tout de même un petit inconvénient à noter avec cette technologie. C’est le fait que la production de l’électricité en journée soit parfois inadéquate avec les besoins de consommation d’un ménage, avec un pic au zénith.

Lancé le 19 juin 2008 en version béta, Greenzer, le portail de l’éco-consommation, fait aujourd’hui ses premiers pas sur la toile en version grand public.

Si les guides d’achats éthiques sont déjà nombreux sur la toile (eco-sapiens, Inakis, …) Greenzer se démarque sur 4 points intérressants :

– Un large panel de catégories de produits incluant les voitures, l’informatique et bientôt l’électroménager.
– Une technologie permettant de référencer des produits en fonction de 4 critères écologiques : labels et certifications, critères écologiques, principes d’éco-consommation, entreprises vertes et marques éco-responsables.
– Un système de notation de l’éthique (le greenzer score) sur certains produits, permettant en 1 coup d’œil d’avoir un aperçu de l’impact écologique. Le greenzer score est une synthèse de différents labels, certificats et autres systèmes de notations.
– Un site web ouvert aux US dès le départ, accessible à l’adresse greenzer.com.

    process greenzer

    Fondés par 3 jeunes Français diplômés de grandes écoles et forts de différentes expériences internationales, Greenzer ressemble à ce qui pourrait se transformer en une belle « succes story » à la française. C’est bien tout ce qu’on leur souhaite :)

nokia 3110 EvolveUne info lu dans le journal du net

Bouygues Telecom distribuera le Nokia 3110 Evolve

Bon c’est un premier pas, mais a mon avis il y a encore pas mal de chemin.

L’article ne parle pas de recyclage, des micro ondes et de l’électro sensibilité.

Mais bon on ne va pas se plaindre hein ?!

Electronique verte« Vers une électronique plus verte » est le titre du dernier rapport de Greenpeace sur l’écologie high-tech. Paru le 6 Mars 2008, alors que le Cebit d’Hanovre battait son plein, il évalue une vingtaine de produits électroniques représentant la meilleure offre « éco-performante » du marché 2007.

En effet, Greenpeace a proposé à 22 fabricants leaders du marché high-tech de participer volontairement à l’étude en soumettant leurs produits les plus écologiques.
14 des entreprises démarchées ont fourni à Greenpeace les spécifications techniques de 37 produits. Les meilleurs de chaque catégorie (ordinateurs de bureau, portables, téléphones mobiles, PDA) ont été retenu.

Le rapport rend compte de l’évaluation des 20 produits finalement retenus.
L’organisation a décerné une note à chacun, en fonction de trois critères :
– l’utilisation de substances chimiques dangereuses (mercure, PVC, retardateurs de flamme bromés, antimoine, beryllium, phtalates…) ;
– l’efficacité énergétique ;
– le cycle de vie et le recyclage du produit.

And the winner is….Sony avec 3 produits au dessus de la moyenne dans les catégories ordinateur portable avec le Sony Vaio TZ11 (5,29/10), téléphone mobile avec le Sony Ericsson T650i (5,30/10) et PDA avec le P1i (5,10/10).

Hélas, ce sont les seuls produits obtenant une note supérieure à 5/10.

L’autre gagnant est Dell avec l’Optiplex 755 en Ordinateur de Bureau (4,71/10)

Je vous laisse le soin de découvrir les loosers par vous même. On notera tout de même que les évaluations dans la catégorie Console de jeux ont du être annulées, faute de produit. Nintendo et Microsoft ayant décidés de ne pas participer.
Le rapport complet, n’est plus disponible :)

GreenPeace a terminé son enquête sur les matières dangereuses dans les ordinateurs. Oui, je sais, ça date du 23 octobre, mais vaut mieux tard que jamais. ;)

Les résultats démontrent malheureusement que 40% des ordinateurs testés (Dix-huit portables Acer, Aplle, Dell, HP, Sony et Toshiba) comportent du brome pouvant peser jusqu’à 10% du poids total de l’ordinateur. Ceux de Sony sont les moins souillés par ce liquide et ceux de Dell en sont le plus.

De plus, du PVC a été retrouvé dans 44% des ordinateurs (protection extérieur, fils, câbles) et du phtalates dans tous les câbles d’alimentation munis avec les ordinateurs portatifs. Les taux les plus élevés de ce groupe de produits chimiques sont dans les Acer et HP.

On en retient une fois de plus qu’il ne faut pas se fier aux apparences. Si vous êtes sensibilisés aux substances toxiques pouvant se retrouver dans les ordinateurs (portatifs), renseignez-vous plus amplement pour connaître les meilleurs choix.

Au moins, grâce à la directive européenne RoSH qui vise à limiter l’utilisation de six substances dangereuses dans les équipements électriques et électroniques, les fabriquants d’ordinateurs ont sensiblement réduit leur utilisation de plomb, de cadmium, de mercure et de chrome hexavalent.

Sony semble être le plus prêt du but dans l’élimination des produits chimiques toxiques. Apple continue ses progrès après s’être engagé à éliminer toute trace de produits polluants dans leurs produits, d’adopter la technologie d’écran LED, moins polluante et de ne plus utiliser de PVC d’ici 2008.

Rapport de GreenPeace

Photostore developement photo imprim vert

Photostore est une imprimerie basée à Meylan (du coté de Grenoble) qui s’est orentée vers l’impression verte. Pour avoir visité les locaux récemment, je peux assurer qu’ils méritent amplement leur label Imprim’vert.

L’équipe cherche constamment a améliorer les processus, trouver des nouvelles technologies et de nouveaux procédés pour favoriser la protection de l’environnement. Zéro rejet est une règle d’or. Le tri est ultra sélectif, l’encre est végétale et le papier recyclé ou issue de forêts maîtrisées.

Et lorsque, dans la chaîne de production, certains procédés n’offrent pas un niveau écologique acceptable, une veille technologique est mise en place pour remplacer au plus vite le procédé en question.

Exactement comme sur photoways ou photoweb, ses principaux concurrents non vert, on peut bien sur tirer ses photos, mais aussi créer des albums, des calendriers ou des agendas personnalisés. Et bien sur, la qualité est au rendez-vous.

Vous pouvez y aller les yeux fermés, Photostore, c’est du vrai propre et du vrai pro :)

UPDATE : Photostore est maintenant fermé.

Page suivante »

Powered by Wordpress
©2006-2019 EkOolos