Tous les articles sur : Energies propres




Faisant suite à l’article précédent sur l’éolienne Altareos Energies, j’ai trouvé cette vidéo. Et oui, l’éolienne marche bien au sol aussi, pas mal ça !

Fondée en 2010 par Ben verre, ancien élève du MIT et de Harvard, Altareos Energies développe une idée originale et bien pensée : l’éolienne aéroporté gonflable.
Gonflé à l’hélium, la structure entourant et supportant l’hélice peut monter à des altitudes élevées, où les vents sont bien plus forts. Les éoliennes sont gardées en équilibre par des ancrages au sol, ces même câbles envoient l’électricité produite par la turbine.
Avantages :
– fini les grues, les structures métalliques lourdes
– Temps de montage divisée par 5
– Transport facile.

De plus, cette éolienne est faite pour les vents d’altitudes, donc très forts. Très réactive au vents tournant, on attend des ces éoliennes de très bons rendements.

Quelques photos des prototypes :

Prototype éolienne gonflable

Prototype éolienne gonflable

2 ième prototype de l'éolienne Altareos

2 ième prototype de l'éolienne Altareos

schéma Altaeros airborne

 

Voilà un beau projet qui me plait. Et vous ?

XD Design vient de donner naissance à un chargeur solaire à clipper sur vitre, le XD Design solar window charger.  Cette marque hollandaise a pour philosophie de proposer des produits simples d’utilisation, qui allient à la fois design, efficacité et respect de la nature. Les produits de XD Design ne sont pas encore commercialisés en France mais le sont pour le moment au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et en Belgique.

Grâce à un capteur de lumière, le solar Window charger peut puiser l’énergie solaire et recharger n’importe quel appareil électronique possédant un mini port USB.  Ce nouveau produit au look certes design nous laisse cependant sceptique quant à son aspect écolo. Raba joie me direz vous? Peut être bien :P Mais il faut reconnaitre que le lithium contenu dans les batteries, importé de pays souvent éloignés comme la Bolivie, le Chili ou l’Argentine, constitue un facteur de pollution environnemental de part le transport qu’il nécessite, et ce n’est pas le seul problème évidement.

Conclusion: Design épuré, visuel sympa, côté pratique, mais aspect environnemental à nuancer, comme d’habitude.

Dimensions : 11x11x1,75 cm

Batterie rechargeable Lithium : 1400mAh

Et vous, vous en pensez quoi ? Quelqu’un a pu le tester ?

Vague de licenciement dans l’éolien aux états-unis.

Cette industrie est effet très dépendante de l’argent des grandes banque ou de grandes multinationales.

De plus, les prix de l’énergie ont été fracassé en quelques mois après 1 an et demi d’excès.

Ce sont toujours les plus petits et les plus fragiles qui tombent en premier.

Pendant ce temps, AREVA vends 2 EPR à l’Inde.

Les temps sont dur pour le renouvelable…

Sources :

Lemonde.fr

Le blog énergie

Connaissant Pelamis Wave Power depuis longtemps (anciennement Ocean Power Delivery, Voir l’article du 2 Août 2007), ayant quelques amis y travaillant, je ne m’attendais pas à les voir un jour bosser directement avec Google.

C’est le 11 septembre 2008 que le New York Times lance l’info, affirmant que Google a déposé un brevet pour monter des datacenters en mer.

Le point numéro 5 du brevet évoque en effet l’utilisation du procédé Pélamis.

Un petit coup de MSN avec mon ami Arnaud, travaillant du coté de Porto au montage de la première ferme commerciale Pélamis et j’ai vite désenchanté.

Sa première réaction : « ils ont bien fumé chez Google » :))
En effet la discussion a vite tourné autour des abérations du projet.

Au plus la houle est forte, au plus Pélamis est efficace. Il faut donc l’installer là ou ça bouge le plus, et le plus souvent possible. Imaginez donc… Vous êtes responsable matériel d’un datacenter flottant, avec des creux de 10m tout au long de l’année, en train de changer des disques durs et des barrettes de RAM. Bien sur, vous ne rentrez pas chez vous le soir et vivez sur place. Tout ça sans parler de l’entretiens du bateau, la logistique, les équipes se relayant, le câblage sous-marins (redondant bien sur, c’est un datacenter)…. Alors ?? et oui …. C’est n’importe quoi quand on y pense !!

Alors si on met le Datacenter sur une plate forme type pétrolière. A part le fait que ça ne bouge plus, les autres problèmes restent. A la rigueur autant être à terre. A moins que l’idée soit d’être en zone internationale pour ne pas payer de taxes…. ça me parait gros.

Sinon ils parlent aussi du fait d’amener les datacenters sur des barges vers des zones isolées. A ben voila.. Pélamis au large, la barge dans une baie bien a l’abri, amarée pour faciliter la logistique…. et là c’est super !! la seule habitation a 20 km à la ronde a un ping de 5 ms et un débit de 1G…ha mais non, ils n’ont pas d’abonnement internet, ils ne savent pas ce que c’est…. Et oui… c’est une zone isolée
Bon alors peut-être pour l’armée… voila, à la rigueur la seule raison qui semble valable. C’est bien les seuls capables de se faire faire des trucs aussi cons.

Alors si quelqu’un d’entre vous a une idée, moi je sèche :)

Le tout dernier et récent prix Nobel d’économie Paul Krugman est aussi un polémiste redoutable, qui, au cours des années 2001-2005 fut un des rares à dire son fait au président Bush à propos de sa politique économique et de l’Irak. Il fut aussi un des rares à prévoir l’explosion de la bulle immobilière et la crise financière qui en découle. Comme il le souligne aujourd’hui « La crise a déclenché d’énormes forces négatives dans l’économie réelle et une récession grave est probable« .

Afin de relancer la machine suite a la grande dépression de 1929, Roosevelt avait longuement tatoné et expérimenté de nombreuses pistes avant de commencer à retrouver une certaine croissance et une certaine redistribution des richesse a partir de 1933 grâce à son New Deal.

Pour Krugman, aujourd’hui la question n’est plus d’encourager l’industrie, l’agriculture intensive ou de grands travaux, mais de créer de l’emploi en rendant la planète plus vivable.
La crise que nous vivons est une chance formidable. Il faut encourager et allouer plus de ressources à l’environnement. 1929 avait donné naissance à l’état providence moderne, 2008 doit donner naissance à l’état ecolo moderne. Le new Deal ecolo !

En ce sens, il anticipe et partage peut-être l’analyse d’Eric Janszen qui prévoyait il y a quelques mois de ça, une bulle des énergies alternatives dans les prochaines années.

Il est vrai que si les matières premières (dont le pétrole fait parti) se cassent la figure depuis quelques mois sur les marchés, dû à une anticipation de la forte récession a venir, il est évident que d’ici quelques mois ou années, la tendance s’inverse et les prix de l’énergie montent à des niveaux inconnus a ce jour.
A cela 3 raisons majeures :

– Le pic pétrolier que l’on dit dernière nous depuis longtemps va finir par se faire sentir. En effet la baisse de pression des grands gisements oblige le pompage, ce qui coute beaucoup plus cher.

– La baisse des prix entraine à terme une baisse de production. L’exploitation de pétrole devenant de plus en plus en difficile, son inertie grandie. La relance ou le ralentissement de la production a un temps de retard de plus en plus important sur les besoins réels. Par exemple, l’exploitation des sables bitumineux en Alberta, Canada (40% des importations US de pétrole) n’est rentable qu’a partir de 80$ le baril (+20$ par rapport a l’an dernier). Ce qui implique que la baisse actuelle risque de voir certains exploitants les plus faibles mettre la clé sous la porte. La relance d’une exploitation intensive sera d’autant plus dure.

– La demande de plus en plus forte en énergie des pays émergents. En effet, la fin de cette crise mondiale verra dans quelques années le retour d’une croissance économique globalisée. Aucune chance pour que l’exploitation des matières première suive un tel monstre que sera devenue une économie globale avide d’énergie.

Une quatrième raison de l’envolée des prix des matières premières peut aussi passer par une période d’hyper inflation suite à une période de forte déflation (qui pourrait débuter par ce qu’il se passe en ce moment sur les matières premières). La planche a billet de nos banques centrales tournant a plein régime en ce moment, l’effet de dilution et donc la perte de valeur de la monnaie papier pourrait à terme entrainer l’économie dans une inflation galopante.

Une hausse des prix de l’énergie entraine un engouement des énergies renouvelables. Le dernier salon de l’automobile de Paris, qui a montré une belle vitrine de voitures propres, est un bel exemple de l’effet pétrole cher.

Le pétrole cher est une opportunité et cette crise une chance de changer beaucoup de choses, même si, comme pour beaucoup d’entre vous sans doute, les prochaines années m’inquiètent.

cours du petrole

Il faut espérer que cette baisse soudaine du cours du brut ne nous fasse pas changer de cap sur les énergies propres, car il est plus que probable que dans les mois ou années qui viennent, il remonte aussi vite et bien plus haut.

Une fois n’est pas coutume !! C’est la télé qui m’a informé … tient donc … incroyable !
C’est un reportage de l’émission ‘Question Maison‘ sur France 5 qui m’a appri ce qu’était une installation bio-électrique.

Évidement on a parlé de tout ce qu’on connait déjà : micro-ondes, téléphones mobiles, TV’s, Wifi …etc … Mais il y du nouveau.
Choix des matériaux de câblage, emplacement des câbles et des prises, coupes circuit, qualité des prises de terre, qualité des machines et matériels connectées …etc…. Même l’ampoule électroluminescente, la fameuse ampoule à économie d’énergie, en prend pour son grade avec un rayonnement radioélectrique tout à fait mesurable.

Je ne m’attendais pas à toutes ces nouvelles règles à prendre en compte dans la qualité du foyer. Moi qui n’éteint le Wifi après utilisation que depuis quelques mois seulement.

Le Feng Shui a carrément rejoint le 21ieme siècle et les nouvelles technologies.

Retour aux seventies…. ?

Carrément pas, plutôt une nouvelle énergie pleine d’avenir : La notre !

Explications :

Superbe !

Si il y a assez de monde, l’énergie générée suffit pour la musique et les lumières.

Je ne sais pas d’où ça sort, mais c’est parfait pour un premier avril :)

La vidéo du « Energy Wasting Day » m’a bien fait marrer. Vive l’humour anglais !

PS : désolé pour les purs francophones, je n’ai pas trouvé de VOSTF sur les sites de vidéo.

Toyota vient tout juste d’annoncer que d’ici 2020, tous leurs modèles d’autos auront une version hybride. Leur stratégie tient à « limiter la consommation de carburant et donc réduire l’émission de gaz à effet de serre ».

Le numéro 2 mondial de l’automobile a aussi présenté sa voiture hybride « iQ », la plus petite quatre places au monde, lors du Salon de l’automobile de Genève, mardi passé.

Pour plus d’infos, voir cet actualité de l’AFP.

« Page précédentePage suivante »

Powered by Wordpress
©2006-2018 EkOolos