Tous les articles sur : Energies propres




Celle des énergie alternatives.

C’est du moins ce que prétend Eric Janszen, un économiste interviewé sur CNBC.

Après la bulle High-Tech qui avait artificiellement créé 7 000 Milliards de $ de valeur boursière en 90-2000, le boom immobilier (1998-2008) ayant créé 12 000 Milliards de $, Janszen prédit que la bulle des énergies alternatives pettera aux alentours de 2013 après avoir créé tenez vous bien, 20 000 Milliards de $ !!
Voila qui est interressant car beaucoup d’argent serai investit dans ces domaines sur les 5 prochaines années. Dans un sens c’est une très bonne nouvelle pour l’environnement. Moins bonne évidement pour les salariés du secteur qui se prendront les éclats d’obus de l’explosion d’une telle bulle.

On peut déjà voir que ça a déjà commencé a gonfler. Regardont une valeur en bourse bossant dans ce domaine : Sechilienne Sidec, coté a Paris, vaut plus d’1 Milliard d’€ avec un CA d’environs 230 Millions en 2007. Soit 6 fois son CA annuel. C’est plutot beaucoup ! Sechilienne Sidec est propriétaire de plusieurs centrales à biomasse dans les Dom-Tom et possède des parcs éoliens.

A suivre.

Source : Market Watch – Paul B Farrel

L’interview d’Eric Janszen :

 

Google vient de se décider d’investir plusieurs centaines de millions de dollars dans des projets d’énergies renouvelables (géothermique, solaire et éolienne) à partir de 2008. « Il compte même se doter de capacités de production suffisantes pour alimenter en électricité une ville comme San Francisco. » *

Leur objectif est de produire rapidement des énergies vertes pour remplacer l’électricité qu’ils tirent du charbon. Bien qu’il augmente l’estime du peuple en se mettant ainsi du côté de l’environnement, il n’en est pas moins important d’ajouter que ce projet leur sera bénéfique en terme d’économie et de diversification. « À mesure que notre activité principale grandit, nous ne voulons pas que Google soit partie prenante au problème. Nous voulons faire partie de la solution», a dit Larry Brilliant, directeur de google.org*. Une phrase importante qui en dit beaucoup. Ils comptent être prêt dans quelques années, sans plus.

Leur initiative encouragera sûrement ses concurrents comme Yahoo!, Voila ou Lycos. Les rumeurs disent déjà que Microsoft compte faire ses suites dans le secteur de l’énergie solaire.

* Citation du site tecsol.blogs.com
* Google.org a des missions à caractère humanitaire, de santé et environnementale.

Sources :
Lefigaro

Un ingénieur de la société VIA se fait filmer en train de régler un PC pour réduire sa consommation électrique.

Comment_regler_un_PC_pour_consommer_moins-VIA… par Actual_Public_Relations

Je rajouterai qu’une bonne vieille multiprise avec interrupteur permet d’éviter que l’écran et l’imprimante ou tout autre périphérique externe restent en veille durant les nuits et les weekends. Il existe d’ailleurs un système de multiprise maître – esclave, qui permet de tout allumer ou de tout couper lorsque vous allumez ou éteignez une des machines, branchée sur la prise maître. L’idéal étant donc d’y brancher la tour.

N’oubliez pas aussi que le meilleur économiseur d’écran est lorsque ce dernier ne reçoit aucun signal, choississez l’option « vierge » dans la liste des choix d’économiseur.

Snap est un système qui permet de visualiser une petite image preview de la page de destination en passant la souris sur son lien. Vous l’avez sans doute déjà vu, cette technologie est utilisé par certains blogueurs pour rajouter un peu de peps technologique à leurs sites.

Le meilleur exemple est certainement le blog de Snap. Voyez par vous même.

Cette petite société Californienne a pondu un petit soft sans grande prétention mais bien sympathique. Un « screen saver » amélioré, transformé là en « energie saver ». Il gère la consommation de notre machine lorsque nous la délaissons, et nous donne quelques statistiques pour satisfaire notre bonne conscience.

Et ça s’appelle, le CO2 Saver.

1 Goutte d’eau dans l’océan certe, mais comme d’hab, ça a le mérite d’exister, donc dêtre connu :)

Avec une corde qui vibre grâce au mouvement de l’air, on génère assez de jus pour :

– Allumer des leds

– Ecouter une radio

– faire tourner une horloge

… La preuve ? > ici <

Quelques vidéos pour l’illustrer :)

La guitare électrique

La playstéch

Pour un ordi il faut y aller a 3 :)

Il y a quelques mois de cela, l’idée de générer de l’électricité grâce aux machines dans des salles de muscu m’avait effleuré l’esprit. Comme pour les lampes a dynamo, pourquoi ne pas récupérer l’énergie de votre vélo d’appartement ou de votre rameur pour recharger votre portable ou mieux, vous éclairer ou faire marcher la télé pendant que vous pédalez….

Dans une salle de sport, toute une batterie de ces machines pourrait peut-être faire baisser la facture électrique.

J’imaginais même réduire le prix d’abonnement des meilleurs pédaleurs ou rameurs, histoire de les motiver encore plus, pour leurs santés et leurs portefeuilles :)

La bonne blague était même d’avoir imaginé un système ou un patron peu scrupuleux pouvait revendre des dopants à ses clients pour améliorer ses performances énergétiques… Allez expliquer aux douaniers que l’EPO dans la valise là, c’est pour lutter contre le réchauffement climatique :)))

Bref, blague à part, les Américains sont encore passés par là et apparemment ça marche déjà.

Petit cocorico quand même, le Lucien dans le reportage a un fort accent français :)

Même si l’énergie générée ne doit pas représenter grand chose, ce système présente quand même l’avantage de faire d’une pierre trois coups : vous faire du bien, réduire la facture électrique et lutter contre le réchauffement.

Et si toutes les salles de sports du monde étaient équipées ainsi, ça représenterai peut-être l’énergie d’un petit parc éolien. Pourquoi pas :)

esolex e-solex

Sorti à 10 millions d’exemplaires, entre 1946 et 1988, ce vélo à moteur aura fait le bonheur de nos ainés.

Il revient aujourd’hui en version électrique sous le nom de « E-solex » et est commercialisé depuis l’an dernier.

A lire l’article sur Caradisiac.

Quelques très belles photos.

Et le site officiel.

des éoliennes sur les autoroutes

L’idée est de récupérer l’air mis en mouvement par les véhicules pour faire tourner des éoliennes.

C’est sans doute une belle utopie car il faudrait un sacré paquet de ces éoliennes pour produire un peu d’électricité. De plus, cela augmenterai sans doute la résistance à l’air des véhicules qui auraient du coup besoin de plus d’énergie pour avancer.

Cela a malgré tout le mérite d’être une idée originale, imaginée par un étudiant de l’université de l’Arizona.

Source : archinect.com

Décidément, c’est depuis l’autre coté de la manche que nous viennent les innovations les plus redoutables en matière d’énergie renouvelable. Remarquez… pour les vagues et le vent, ils sont parmi les mieux servis :)

Ce petit bijou s’appelle donc la Quietrevolution (littéralement, la révolution silencieuse)

 

Ses particularités sont multiples :

– Elle est apparemment très silencieuse.

– Elle n’a pas d’axe horizontal et n’a donc pas besoin de se tourner comme une éolienne classique face au vent, ce qui la rend plus robuste et lui permet de fonctionner avec des vents tourbillonnants.

– Le modèle actuel mesure 5m de haut ce qui est parfait pour un jardin particulier.

– Son silence et son aptitude à la génération d’énergie sur des vents tourbillonnants la rend idéale pour les villes et leurs courants d’air extrêmement perturbés.

Le modèle de 5m de haut permet de générer 10.000 KWh par an sur un site dont la moyenne de vent serait de 5,9 m/s, soit l’énergie moyenne pour un foyer.

Dernier petit détail, je la trouve plutôt belle… pas vous ?

« Page précédentePage suivante »

Powered by Wordpress
©2006-2018 EkOolos